Prochaine manifestation MPV Paris Du 8 juin au 10 juin 2021 Paris Expo Porte de Versailles
A LA UNE
Saica fait partie du programme France Relance

 

Des sites français du producteur espagnol d'emballages Saica font partie des candidats qui ont été retenus pour le programme de relance économique du gouvernement français France Relance. Ce qui leur permet d'obtenir des fonds pour réaliser des investissements. Pour la papeterie de Laveyron (reprise en 2018 après avoir absorbé le groupe Emin-Leydier), Saica prévoit la modernisation et l'extension de la station d'épuration des eaux usées réalisées, l'amélioration de la préparation des pâtes des machines 50 et 60 et l'installation d'une chaudière à partir de biomasse recyclée. Cette chaudière va nécessiter un investissement de 75 millions d'euros. Pour mémoire, le site Saica Paper de Laveyron (Drôme) produit chaque année 500 000 tonnes de papier pour ondulé. S'agissant du site basé à Vénizel près de Paris, Saica planifie d'installer une nouvelle turbine pour la production d'électricité. Le site produit du carton-caisse sur une machine d'une capacité de 260 000 tonnes/an. Le groupe Saica enregistre un chiffre d'affaires de près de 3 566 millions d'euros sur l'année écoulée.





Economie circulaire

Siegwerk et Kotkamills s'associent pour développer des emballages innovants

Une alliance pour être à la pointe de l'économie circulaire ! Voici le mot d'ordre du nouveau duo formé par Siegwerk, l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'encres d'impression pour les applications d'emballage et d'étiquettes, et le fabricant finlandais de papier-carton Kotkamills. Les deux partenaires vont créer de nouvelles capacités pour les imprimeurs et producteurs d'emballages à base de fibres, favorisant la circularité. Sous le slogan «Ensemble, nous accélérons le changement pour de bon», ce partenariat stratégique vise à fournir au marché des solutions hautement durables et respectueuses de l'environnement en combinant les dernières technologies des deux entreprises. De leur collaboration naîtra la mise au point de vernis aqueux pour remplacer le couchage à base de polyéthylène (PE). Ainsi, le passage au revêtement offre non seulement un moteur économique aux récupérateurs et recycleurs, mais il réduit également l'impact environnemental des emballages.

Suez accepte une fusion avec Veolia

 

Enfin ! Après 7 mois de batailles acharnées, le dénouement est proche pour le feuilleton Veolia/Suez. Les deux viennent en effet de tomber d'accord sur des modalités de rapprochement, dont un prix de 20,50 euros par action Suez, soit nettement plus que les 18 euros offerts jusqu'à présent par Veolia. Le prix finalement retenu valorise l’ensemble de Suez à environ 13 milliards d’euros. Le mérite de cet accord revient à la médiation de Gérard Mestrallet (l'ancien PDG d'Engie et président du conseil d'administration de Suez). Cet accord de principe prévoit la résiliation des accords avec Cleanaway l'acquéreur pressenti de ses actifs australiens. Il désactive également sa fondation néerlandaise, qui interdisait la cession de Suez Eau France. A l'issue de cette opération, Veolia affichera un chiffre d'affaires de 37 milliards d'euros. Quant au « nouveau » Suez, il pèsera désormais 6,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires (contre 17 milliards en 2020). Cette entité intégrera les activités actuelles de Suez dans l’eau municipale et le déchet solide en France, ainsi que d’autres activités de l’entreprise dans plusieurs zones géographiques, dont l’Italie, l’Afrique, l’Inde, la Chine et l’Australie. Les deux groupes ont convenu de conclure des accords définitifs de rapprochement d'ici le 14 mai prochain.

Prix

Deux nouvelles annonces de hausses de prix dans les sortes graphiques

Les hausses de prix se poursuivent. Le groupe papetier basé en Espagne, Lecta annonce une deuxième augmentation de prix de 8 % de l'ensemble de sa gamme de papiers couchés sans bois deux faces et papiers non couchés, en feuilles et en bobines. Cette mesure sera effective à partir du 1er juin 2021. Dans la foulée, l'italien Burgo demande une hausse de 15 % des prix des papiers couchés avec bois (LWC, MWC). La hausse des prix des papiers couchés et non couchés sans bois s'élève, elle, à 10 %. Les nouvelles modalités seront appliquées pour toutes les livraisons à partir du 1er juin.

Le « Oui pub » a été voté… mais sous conditions

 

Le parlement a dit oui à l’expérimentation du « Oui pub » sur 10 % du territoire, mais celle-ci sera strictement encadrée. Il y a eu débat à l’assemblée, quand il a été question de l'article 9 de la loi Climat. Mais au final, celui-ci a été adopté. Toutefois, il a été complété de 6 amendements qui encadrent l’expérimentation strictement. L’inquiétude de la filière reste donc au maximum sur l’extension de l'expérimentation de cet autocollant sur les boîtes aux lettres, qui pourrait porter un coup fatal à l’écosystème du papier graphique en France. Pour rappel, cela signifie que les foyers vont devoir indiquer expressément s’ils souhaitent recevoir ce type de publicité. Or, aujourd’hui, c’est la logique inverse : les 30 % de Français qui ont apposé un autocollant « Stop pub » sur leur boîte aux lettres ne reçoivent plus d’« imprimés publicitaires sans adresse ». A noter que l’Ademe va proposer une prestation d’accompagnement pour les territoires qui voudront se lancer dans l’expérimentation.

Etiquettes

Le groupe Brodart rachète Criaud Etiquettes

Groupe familial de plus de 100 ans, Brodart Packaging est un imprimeur et transformateur d’emballages souples français, qui prend décidément goût au secteur de l'étiquette adhésive ! Après avoir repris, fin 2019, à la barre du tribunal, l'imprimeur d'étiquettes alsacien SIAC, le groupe aubois vient de racheter Criaud Etiquettes. Depuis 1960, Criaud, société familiale indépendante, fabrique des étiquettes adhésives. La société, implantée à Saint-Herblain en Loire Atlantique, produit plus de 400 millions d'étiquettes par an. Avec cette acquisition, le groupe Brodart, présidé par Michel Brodart et dirigé par ses deux fils David et Sébastien et le fidèle Vincent Périsse, possède désormais 7 sites de production.

Recevez notre newsletter
Valider